La bobine d'Ariane

06 févr. 2012

Surprise

Surprise, aujourd'hui je reçois le commentaire de BubbleDoll sur l'article 'qu'est-ce qu'être une femme".

Alors je vais voir dans les stats et je vois que j'ai 40 page lues par mois. Alors que je n'écris plus depuis presque 4 ans... Merci pour celles qui mettent mon lien dans leur blog (Bubble Doll tu en fais peut-être partie ?) et Marie toujours fidèle... Il y a quelques temps j'avais eu un message d'une journaliste qui voulait utiliser certains articles. Pourquoi pas. Je n'ai pas eu le temps de consulter ce qu'elle en a fait.

Pas le temps, deux enfants (4 ans et presque 2 ans), un travail. La course 4 soirs par semaine pour aller les récupérer. L'organisation pour avoir tous les soirs quelque chose de prêt rapidement à leur faire manger quand on rentre. C'est ça être une femme aussi! Comme m'a dit une amie, même si le papa partage beaucoup de tâches, et ce matin il en a encore fait la preuve en emmenant ma fille chez le docteur, la "charge mentale" et surtout l'organisation porte surtout sur moi.

Mais j'en ai fait le choix et je ne vais pas me plaindre.

 

Posté par arianebobine à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 août 2008

Quelques nouvelles

Quelques nouvelles à la demande de Corinne (merci Corinne !)DSC05061

Ma fille a 7 mois aujourd'hui. Tout va bien, elle grandit normalement, et nous émerveille tous les jours.

L'inspiration pour blogger ? Il parait que le bonheur ne fait pas les meilleures histoires. Mais bien sûr il y a toujours des personnes qui me touchent, des sujets qui me fachent, et puis de plus en plus, comme beaucoup de jeunes parents j'imagine, une conscience écologique qui s'affine, et qui me permettrait sûrement de faire des billets.

Le temps pour blogger ? Entre le travail à plein temps, bébé et son papa, quelques copines et la famille, il passe très très vite. Et puis c'est vrai, j'ai découvert les forums de jeunes parents, sur lesquels j'apprends plein de choses qui me sont utiles au quotidien... J'essaye egoïstement de profiter de ces moments, tout le monde dit que ça passe si vite !

Parfois je passe vous lire, sans laisser de message. Ariane n'a pas complètement disparu, mais presque...

Posté par arianebobine à 21:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 mai 2008

Les mots en évolution

DSC04665C'est fait. J'ai repris le travail. Nouveau projet, nouvel environnement. Un nouveau langage à apprendre aussi.

Pas un langage informatique, non, le langage de l'entreprise dans laquelle je vais travailler les prochains temps. Et c'est là la complexité de mon métier. Comprendre des personnes qui en apparence parlent le même langage, mais qui derrière les mots "client", "produit", mettent des réalités bien différentes.

L'objectif est bien d'avoir un logiciel informatique à la fin. Et même si l'équipe va rencontrer des difficultés techniques, le plus difficile sera à mon avis d'avoir compris ce qu'on nous demandait de faire.

Dans ces questions de compréhension, il n'y a pas de référence, pas de dictionnaire pour nous aider. D'ailleurs à quoi sert encore le dictionnaire ? Les mots sont en évolution, dans le monde du travail, et sur internet... Suite à une discussion sur le blog de Marie, j'étais allée vérifier que dans mon dictionnaire papier le terme "handicapé" est un adjectif et pas un nom. Mais peine perdue, les dictionnaires et les usages dans le langage journalistique et sur internet en ont changé la nature. Vouloir lutter contre cela, semble aussi dérisoire que s'opposer à la mondialisation en cours... Alors cette semaine, dans une plaquette institutionnelle j'ai trouvé le terme "compagnie". Ce mot me semblait bien désuet, pour moi on ne l'utilisait que dans les expressions du genre "être en bonne compagnie" ou "salut la compagnie". Mais l'utilisation intensive de l'anglais dans les multinationales a transformé l'usage de "company" et bientôt nous verrons apparaître le terme "companie" à la place ! 

Les mots font leur évolution, il faut s'y résigner, et l'anglais rentre dans notre langage professionnel, comme l'avait justement noté Corinne dans cette note. Alors ça me fait du bien lorsque je rentre le soir de retrouver mon bébé qui pour le moment parle le langage universel des Agueuh, et de venir lire les blogs sur lesquels ma langue maternelle est bien traitée...

Et oui ! Même si je ne publie plus beaucoup et que je ne laisse pas toujours de commentaire, je viens toujours visiter vos blogs !

Récemment j'ai découvert celui-ci Encre des jours, via un commentaire laissé par son auteur, homme mystérieux dont on sait qu'il est photographe, mais qui publie uniquement des mots...

Posté par arianebobine à 09:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

20 mars 2008

Allaitement et travail

S'il y a un sujet qui porte bien à polémiques, c'est la puériculture...
Ce qui est étonnant, c'est de constater comme les avis sont parfois tranchés. "Il ne faut pas qu'elle suce son pouce" ou "la sucette c'est vraiment déconseillé". Ou encore sur l'allaitement. Après la mode du tout biberon, voici la rengaine  "l'allaitement c'est six mois minimum" (recommandations de l'OMS, rien que ça).

L'allaitement, je suis pour. Il parait que c'est d'avoir vu des femmes allaiter dans mon enfance, du moins c'est ce que tendent à penser les pro-allaitement qui se dépêchent de me montrer en exemple à leurs enfants.
C'est vrai, j'ai un souvenir lointain de la mère d'une amie qui allaitait le petit frère... Elles n'ont pas tort non plus de saisir cette occasion de contrecarrer l'image omniprésente du biberon.

Cependant je ne pense pas que cette image cela soit à l'origine de ma motivation. J'allaite parce que c'est simple (il n'y a rien à préparer), naturel (depuis la nuit des temps..), et il parait que bébé est moins malade (pour le moment ça marche). Comme une évidence quoi !
Et puis aussi (et surtout) parce que l'allaitement représente une philosophie de la vie que j'ai envie de transmettre à ma fille : prendre son temps, prendre du plaisir, découvrir des saveurs (il parait que mon lait prend le goût de ce que je mange). Et puis refuser la nourriture toute prête à consommer fournie par l'industrie, une sorte de lutte contre la "mal-bouffe" systématique.
Ben oui, je me fait plaisir à faire mon marché, à cuisiner des légumes parce que - je le ressens physiquement - c'est bon pour la santé, et c'est une forme d'indépendance d'esprit pour moi ! Les plats tout prêts sont souvent trop salés et nous poussent à boire des boissons produites par la même industrie, et je ne veux pas être complètement dépendante de ces marques et de la publicité qui va autour... Alors le lait industriel qui a toujours le même goût, ce n'est pas pour me plaire !

OUI MAIS.....

Mais je refuse les avis trop tranchés, les extrémismes.
Et je mange parfois des plats surgelés, des pizzas à réchauffer au micro-onde, de la purée en sachet !
C'est pratique et je n'ai pas tous les jours le temps de cuisiner du frais... et parfois même cela a bon goût !

Le lait industriel s'il existe répond sûrement à un besoin d'indépendance des femmes. Et de reprendre mon indépendance je vais en avoir besoin au moment de reprendre mon travail. Avec un peu de culpabilité quand même... Car je vais devoir donner à mon enfant ce lait produit par de grandes marques qui ont à mon avis plus en tête un but lucratif que la santé de mon enfant.

Il faut savoir que le congé pour allaitement n'existe pas dans le droit du travail. Il existe une disposition qui dit que je peux prendre une heure dans la journée pour allaiter. Et je n'arrive pas à croire les pro-allaitement qui me disent que je pourrait tirer mon lait après la reprise du travail. Car tirer son lait suppose de gérer sa lactation, et demande du temps, et je pense que du temps c'est justement ce qui va me manquer ! Les journées sont intenses, et -précision indispensable- je ne travaille qu'avec des hommes et prendre cette heure ce serait marquer une différence qui me sera préjudiciable...

J'aurai fait de mon mieux. J'ai prolongé mon congé maternité par quelques semaines de congé parental qui me permettront d'allaiter complètement 3 mois. C'est déjà ça... C'est ce que je pouvais faire de mieux pour concilier les impératifs de mon travail, et l'intérêt de ma fille... Car les deux ont de l'importance...

Et ne venez pas me dire que je suis une mauvaise mère ;-) Je fais ce que je peux...


Posté par arianebobine à 16:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 mars 2008

J'aime toujours Lyon (quand même) !

Avez-vous entendu la chanson de Thomas Dutronc J'aime plus Paris ?

La première fois que je l'ai entendue, j'ai trouvé qu'il résume (très bien) ce qu'il me semble être la destinée de nos villes.
Même si j'aime toujours ma ville, ce qu'il décrit se passe aussi dans certains quartiers de Lyon. Je veux parler de la récupération des quartiers par les promoteurs, les immeubles anciens qu'on démolit pour les remplacer par de l'immobilier neuf aux loyers prohibitifs.  Et le changement de population qui va avec. La perte de cette mixité qui fait tout le charme et la richesse d'habiter en ville...

"y'a plus d'titi mais des minets" dit cette chanson. A Lyon ce sont les Gones qui vont s'exiler en Banlieue...

p_3773Pas tout à fait, dans mon quartier il reste de vieux immeubles aux façades décolorées. Sur certaines on peut lire des inscriptions ou des enseignes de magasins peintes. Je pense parfois à les prendre en photo, mais contrairement à Sel ou à Béatrice je n'ai pas toujours mon appareil sur moi...
Il reste même des squats et des friches artistiques, mais je suppose que cela ne va pas durer... mais en attendant, je peux dire que j'aime toujours Lyon...
Pour combien de temps ?

La photo est extraite du site "Rues de Lyon"

 

Posté par arianebobine à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


11 mars 2008

Qu'est-ce qu'être une femme ?... complément 2

colchiquesDécidément cette question est à l'honneur depuis le 8 mars.
Alors merci à Béatrice qui vient ajouter un témoignage, ou plutôt 8 témoignages qui sont en ligne sur son blog.
Des témoignages de femmes, une très belle brochette de femmes ma foi !

Des femmes qui parlent d'espoir et d'amour et qui savent dépasser les a priori autour d'une maladie qui les a justement touchées dans leur féminité...
Et pour trouver le témoignage de Béatrice que j'ai trouvé particulièrement émouvant, il faut aller voir sur le blog de Marie. Merci Marie !

Posté par arianebobine à 18:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 mars 2008

Tics....

Alors tagguée par Sel, je m'exécute, pour vous révéler mes 6 tics / habitudes / petites manies..
Pas sûr que cela soit passionnant... cela à le mérite de me replonger dans ce blog, en cette période de congés j'ai eu plein de visites qui m'ont bien occupée. Enfin c'est plutôt mon bébé qu'on vient voir je crois :-)

Bref pour en revenir aux tics (c'est vraiment pour te faire plaisir Sel), en voici quelques uns.

- Pour m'endormir, j'ai besoin de faire craquer mes articulations et d'avoir les pieds au chaud, je rajoute souvent une couverture au pied du lit.

- Finir mon morceau de pain en fin de repas. Sauf en cas de repas très copieux quand même ! Ce n'est pas une question de ne pas gaspiller (quoi que), mais j'aime bien le goût sucré qui se dégage du pain en fin de repas. Voilà. Depuis que j'ai besoin de plus manger (grossesse + allaitement), je grignote aussi quelques biscuits...

- Boire un café le matin en arrivant au travail, sans quoi je ne démarre pas la journée.

- Lire mes mails personnels au boulot, habitude qu'il faut absolument que je perde à la reprise car je n'aurai plus le temps de flâner, il faudra que je devienne efficace : le soir je n'aurai plus la possibilité de traîner pour terminer ce que je n'ai pas fait pendant la journée !

- Me coiffer avec la raie à gauche, en tout cas je n'aime pas mon visage avec une coiffure symétrique, cela le rend trop sévère.

- Faire des bisous (c'est un tic ?) A mon homme, à ma fille, je les dévore...

Posté par arianebobine à 09:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 févr. 2008

Qu'est-ce qu'être une femme ?... complément

En complément à mon précédent billet, vous pouvez lire le point de vue de Marie. Pour un autre regard sur le même sujet... cliquez ici.

Posté par arianebobine à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 févr. 2008

Qu'est-ce qu'etre une femme ? ... (suite)

orchideetigreeLe billet le plus consulté de ce blog, selon les statistiques, c'est celui qui pose cette question : Qu'est-ce qu'être une femme ? 

Récemment  un commentaire a été posté d'une jeune femme de 19 ans qui associe la féminité à (je cite) "maquillage, mode, et tout ce qui est couramment l'attirail d'une femme" mais qui se demande si son caractère "violent, dominateur" est celui d'une femme. Une autre plus tôt reprenait les mêmes thèmes

Cela fait quelques temps que ce sujet est ouvert, et j'ai quelques éléments de réponse complémentaires, suite notamment à mon expérience récente de grossesse et d'allaitement.
Alors voici ce que j'aurais envie de répondre à ces commentaires.

1. Être une femme ce n'est pas paraître

Définitivement, ce n'est pas parce qu'on se maquille ou qu'on met une jupe qu'on est une femme ! C'est déjà un peu ce que je disais dans le billet précédent. Cela ne veut pas dire qu'il faut négliger son apparence, personnellement j'aime bien mettre des vêtements dont la coupe n'est pas trop en décalage avec ce qui se fait. L'important c'est d'être soi, d'être bien dans sa peau.

Pour cela oubliez un temps les magazines féminins, et lisez ou relisez Thérèse Bertherat (Le corps à ses raisons) qui nous incite chacun(e) à renouer avec notre corps et sa beauté propre, son harmonie... Les magazines, prenez en le bon (reflet de l'air du temps, idées, astuces), mais n'en lisez pas trop souvent pour prendre du recul par rapport à l'image qu'il vous imposent.. ces femmes parfaites qui vous font courir acheter les produits cosmétiques qui ne vous embelliront pas forcément plus qu'avoir une vie saine et être bien dans votre corps et votre tête...

Prenez le temps de regarder les autres femmes, qu'est-ce qui vous plait en elles ? L'exemple qui me vient à l'esprit est la chanteuse Diam's. Certes elle met des boucles et bracelets en strass, mais elle n'a pas l'allure générale sophistiquée d'un top-modele pour publicité de parfum. Pourtant elle me semble tellement femme ! Regardez comme elle bouge, comme ses yeux pétillent, son sourire. Elle a son style, et tellement de charisme, tellement d'énergie, de vie... Pourtant elle peut sembler avoir une attitude "brute", son rap n'est pas toujours de dentelle, et elle joue dans la cour des garçons. Mais pour moi c'est une femme, il n'y a aucun doute.

2. Il n'y a pas de vie "de femme"

Ceux qui vous disent que vous n'êtes pas une femme à cause de votre style de vie, ne les écoutez pas ! Ils ont une idée derrière la tête, vous en veulent de remettre en question le confort de leurs idées reçues, ou veulent vous culpabiliser pour gagner en influence sur vous !

Croyez ou non mon expérience, puisque j'ai travaillé essentiellement avec des hommes, pratiqué des loisirs avec des hommes (dont le pilotage d'engins volants). Jamais je ne me suis sentie homme !!
Vivez votre vie et vous envie au mieux de votre potentiel et vos moyens, il y a parfois des barrières, n'ajoutez pas votre propre censure !

3. Être une femme ce n'est pas avoir des enfants

Maintenant que je suis mère, j'ai le droit d'avoir un avis sur la question :-)
Je ne me sens pas plus femme qu'avant, je me sens mère. C'est une situation, ce n'est pas le fondement de ma personnalité de femme. J'ai toujours adoré les enfants, mais certains hommes aussi, cela n'a rien à voir avec la féminité.

J'ai vécu cette expérience physique de la grossesse, qui est une expérience typiquement féminine. Une expérience que j'ai parfois trouvée dure, parfois magique. J'aime pouvoir donner le sein à mon enfant.
Mais ces hormones qui permettent la transformation de votre corps en berceau puis en "fabrique alimentaire", ces hormones sont présentes en chaque femme. Et ce sont elles qui font de vous une femme, ce potentiel d'hormones. Utiliser ou non ce potentiel ne changera pas votre nature profonde...


Posté par arianebobine à 16:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

09 févr. 2008

Reprise

bbAvec "un peu" de retard, je reviens blogger...
J'avais arrêtée en fin de grossesse, épuisée. Ma fille est née il y a presque un mois. A suivi une période de prise de connaissance, prise de repères, apprentissages. Et sans compter les faire-part, les appels, les visites... plus une minute à moi...

Or un temps pour moi, c'était l'objectif initial de ce blog.

Il faudrait que j'y revienne, même si c'est plus baclé, même si je ne mets pas forcément de photos...

A bientôt

Posté par arianebobine à 11:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]